Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
La carabine.



Désolidarisez la crosse de la mécanique en dévissant les deux vis du pontet et les deux vis de part et d'autre du fût.







Retirez ensuite le circilp du levier d'armement en utilisant un tournevis plat d'électricien. Faites attention, le circlip a une facheuse tendance à voler.



Dévissez la vis qui retient le bloc détente. Faites attention le ressort est légèrement précomprimé.



Le bloc détente a reculé de 2 centimètres environ pour la version 16J.



Mes deux tondeuses préférées, curieuses, supervisent l'opération.



Le bloc détente, le ressort et le piston.



Ci-dessous le kit d'origine (en haut) et le kit V-mach (en bas).
De gauche à droite : le joint de piston (celui du V-mach est installé sur le piston), le guide avant du ressort, le ressort, le guide arrière. Les guides d'origines sont en métal, ceux du V-mach en plastique.



Le bloc détente et son logement.



Utilsez un chasse-goupille pour dissocier le bloc détente de son logement en enlevant les goupilles.



Ne les mélangez pas elles n'ont pas la même taille.



Le bloc détente.



Retirez les six goupilles.



Retirez délicatement les différentes pièces. Attention ne détendez surtout pas le ressort !



Pour comprendre le fonctionnement de la détente, vous pouvez replacer le goupilles vers l'extérieur et replacer toutes les pièces sur leur support, vous verrez alors tout le mécanisme et pourrez le faire fonctionner.
Ci dessous la détente "armée".



La détente une fois le coup parti.



Si votre détente gratte un peu, poncez délicatement les surfaces ici en contact avec du papier très fin ou mieux avec de la pâte à poncer et un coton-tige. Ne poncez pas les vis !
Poncer les autres pièces ne sert à rien, elles ne bougent pas lorsque vous appuiez sur la détente, mais uniquement lorsque le coup part.
Si votre détente continuer à gratter, alors vous pouvez poncer également les surfaces latérales des pièces.
Le réglage de la détente peut être fastidieux, à titre d'information, les deux vis font 4,2mm et 7mm sur cette photo. Cela donne une course assez courte.



En remontant la détente, n'oubliez pas que le petit ressort faisant office de poids de détente ne peut être replacé qu'en dévissant complètement la vis réglant le poids de détente, indiquée ici par une clé allen.



Dégrossissez le réglage de votre détente maintenant, vous avez facilement accès à toutes les vis et déclencher le mécanisme ne vous coute pas un plomb.
Le réglage de la détente est difficile, n'hésitez pas à prendre du temps et à tourner les vis dans tous les sens afin de bien comprendre son fonctionnement. Commencez de préférence par les deux vis servant à régler la course de la détente, ensuite par le réglage du poids de la détente. La principale difficulté réside dans le fait que le réglage de la course modifie également le poids de la détente. C'est dû à la conception de la détente, c'est pénible mais c'est comme ça...
Une fois que vous aurez remonté la carabine, il sera sans doute nécessaire d'augmenter un peu le poids de détente afin de retrouver les mêmes sensations que lors de votre réglage bloc détente démonté.

Pour approfondir :
http://www.arld1.com/tx200trigger.html
http://www.arld1.com/tx200whole.html

Remontez la carabine dans le sens inverse.
Nettoyez toutes les pièces. L'acide de la transpiration peut facilement entrainer de la corrosion.

Pour la détente, vous pouvez utiliser du bon vieux WD-40, le ressort et le piston ne demande qu'une fine couche de graisse au bisulfure de molybdène. Les parties metalliques bronzées seront enduites d'une bonne huile pour arme, par exemple le Brunox. Le joint de piston appréciera une huile siliconnée.
Prenez garde de n'introduire ni graisse ni huile devant le piston.

Partager cette page

Repost 0
Published by